Le projet BD / Tédone 02

Comme pour Les Guerriers des Rêves, « Sophie von Bartsch – L’Invocateur » fut dans un premier temps un projet BD. Toujours en binôme avec Helena, sous le nom de code de « Temero Illuminatus »… Petite mise en situation, avec l’accroche que j’avais notée dans le dossier d’édition :

« Temero Illuminatus » se déroule dans un monde de souche Lovecraftienne. C’est un univers uchronique où la magie a existée dans le passé, mais a disparue à l’époque de la deuxième croisade, suite à la défaite de Yûsuf Salâh ad-Dîn face à l’enfant-Roi de Jérusalem, Baudouin V. La géographie et les rapports de force sont donc complètement bouleversés.

Sophie von Bartsch est le protagoniste principal à cause du jeu « L’invocateur », qu’elle parvient à finir. Sa vie est alors complètement bouleversée, découvrant qu’il existe un monde occulte, où un complot se trame. Elle découvrira également la communauté russe-musulmane de Paris, petite, mais particulièrement engagée dans la lutte contre les créateurs du jeu et les forces du mal. »

Dans cette BD, j’ai voulu raconter une histoire d’horreur avec un personnage central humain. Sophie n’est pas une superwoman et les forces qui se présentent face à elle la dépassent. Elle est combative, mais fuit quand un monstre apparaît.

D’un point de vue du background, je me suis servi d’éléments réels et d’autres issus des œuvres de Lovecraft, bien que ces derniers soient discrets. J’ai également tordu la réalité pour que le monde de Temero Illuminatus soit semblable au nôtre, mais profondément différent. Je me suis également inspiré, çà et là, d’éléments que l’on retrouve dans des sagas comme DevilSurvivor ou Persona d’Atlus.

Côté recherche graphique, je cite Helena :

« Temero Illuminatus est une uchronie urbaine mélangeant le fantastique à l’historique. Habituée à dessiner plutôt des scènes historiques, surtout du 19e, j’ai profité de cette chouette histoire écrite et proposée par Don, pour élargir mon champ graphique. Et, de fait, faire passer la terreur de Sophie et rendre crédibles les positions de combat de canne furent un défi que j’espère avoir réussi. »



Commentaires fermés.